Condo attention aux dégâts d’eau

Beaautiful new condo in small europe city

Condo attention aux dégâts d’eau

Condo  attention aux dégâts d’eau

En partenariat avec infoassurance.ca et le Bureau d’assurance du Canada

Depuis les 10 dernières années, les dégâts d’eau sont devenus la cause de réclamation numéro un au Québec, tous type d’habitation confondus. Plus précisément, ce sont plus de 500 millions de dollars qui sont versés chaque année par les assureurs pour couvrir les dommages d’eau.

Les condos n’échappent malheureusement pas à ce constat. En effet, en copropriété, on note que 95 % des réclamations faites par les syndicats sont liées à l’eau et que 60 % des indemnités versées se rapportent également à l’eau. Pourtant, quand on y regarde bien, une grande majorité de ces dommages auraient pu être évités avec plus de vigilance et un entretien préventif adéquat.

Des données provenant du Bureau d’assurance du Canada indiquent que les causes de dommages les plus fréquentes sont :

  • 50 % la tuyauterie
  • 33 % l’infiltration
  • 6 %  le chauffe-eau

 

Peut-on se protéger contre les dégâts d’eau?

Oui, absolument! Du moins, il est tout à fait possible de les réduire en grande partie. En effectuant un entretien consciencieux et régulier du bâtiment et des parties communes, en faisant réparer rapidement ce qui doit l’être et en reconnaissant l’importance de bien entretenir votre unité, une bonne étape vient d’être franchis.

Le fonds de prévoyance qui relève du syndicat  doit aussi être suffisamment garni pour faciliter l’entretien et permettre la réalisation de travaux d’urgence.

Et pour avoir l’esprit en paix lorsqu’un pépin survient, il est également possible d’ajouter des protections d’assurance supplémentaires à votre contrat.

Même si vous habitez au 8e étage d’un bâtiment qui en compte 15, il pourrait être judicieux, par exemple, de vous procurer une couverture en cas de refoulement d’égout et une autre pour les infiltrations par le toit et les fenêtres. Pourquoi? Parce que si, à la suite d’un dommage dans les parties communes, le montant d’assurance souscrit par le syndicat de copropriété n’était pas suffisant pour payer les réparations, tous les copropriétaires, ou certains d’entre eux, pourraient devoir être mis à contribution. En ayant ces protections, vous pourriez alors faire appel à votre assureur pour payer le montant qui vous est réclamé.

jami reclamacion

Sutton : 

WWW.JAMILETMAGANA.COM